Portrait

De la passion pour les Arts, Eric Boehm a fondé sa Maison éponyme. Son seul objectif : transmettre. Faire confluer les talents, les cultures, sa vision de la vie à travers l’expression textile. Chacune des créations insuffle un message porteur de sens, initiant ainsi un nouveau langage artistique.

La rencontre innocente

Ma rencontre avec le textile et la tapisserie remonte à la période de mon adolescence lorsque, un jour, mes parents ont acheté à Bambois, une tenture en laine tissée main pour décorer leur intérieur. Ils l’ont accrochée au-dessus du buffet scandinave de la salle à manger.

Je suis rapidement tombé sous le charme de ce tableau constitué de gros fils de laine entremêlés et de ses longues franges de fils de chaine.

La gamme chromatique de tons jaunes, bruns et orangés lui insuffle un caractère aussi bien enflammé qu’apaisant.

Depuis elle y a toujours sa place et les couleurs naturelles sont à peine décolorées. Et je l’aime toujours autant. C’est sans aucun doute, la contemplation de cette tapisserie qui a inspiré le début de cette histoire …

« L’art c’est le reflet que renvoie l’âme humaine éblouie de la splendeur du beau. »

Victor Hugo

La passion se tisse

Cette sensibilité naissante à l’univers du textile et des arts, m’a fait découvrir nombre d’artistes qui explorent le passé, innovent et bousculent les codes et les frontières en utilisant des esthétiques, des matériaux, des sonorités et des couleurs qui peuvent être autant bruts, naturels et minimalistes qu’extravagants, de synthèse et colorés. Je voulais aussi comprendre comment les matières prennent vie et se forment à partir d’un atome, comment les ondes transmettent des sons et des informations, comment une étoffe est fabriquée. Mes études d’ingénieur en Arts et Industries Textile, se sont présentées comme une opportunité pour honorer la rencontre et le dialogue entre la technique et l’Art.

Pendant longtemps cependant, je n’ai œuvré que pour sa face et son utilisation industrielles, si éloignées des passions qui me nourrissaient en-dehors : la musique, la céramique, le modelage, le dessin. A l’issue d’un stage de tapisserie à Aubusson, plus rien d’autre ne m’a animé que la volonté de réunir toutes mes passions dans un seul « métier ». Une prise de conscience qui a sonné comme une évidence !

L'aboutissement d'un rêve

La marque E.BOEHM, éditrice de savoir-faire dans le domaine des arts textiles, est donc née de ma passion pour les métiers d’arts singuliers ou transmis de génération en génération, pour le travail fait-main, pour les matières et étoffes nobles, rares, d’exception, pour les voyages et les histoires à raconter, pour les rencontres croisées d’artistes et d’artisans.

Cette nouvelle histoire, ce nouveau lieu de confluences, je souhaite le partager avec tous les esthètes, les curieux, les singuliers, les humanistes, les créatifs, les errants et les passionnés qui ont envie de venir se perdre et de rendre hommage aux savoir-faire confidentiels et diversités culturelles de l’Art Textile.

Retour haut de page